Positions

Lisez ci-dessous les prises de position d'AlgorithmWatch CH sur les développements politiques et les processus de régulation en cours concernant les systèmes de décision algorithmiques et les plateformes numériques. AlgorithmWatch CH est une organisation de plaidoyer basé sur les faits. Nous nous engageons pour une utilisation des systèmes ADM qui profite aux individus et à la société, et ne leur nuit pas. Vous trouverez plus d’informations sur les fondements de notre travail de politique et de plaidoyer ici.

Communiqué de presse

L’Europe régule l’IA en faveur des Big Tech et des partisans de la sécurité dure

L'Europe est sur le point d'adopter deux lois importantes sur l’Intelligence artificielle : le Règlement de l'UE sur l'IA (AI Act) et la Convention du Conseil de l'Europe sur l'IA. Le Conseil fédéral a déjà annoncé qu'il s'en inspirerait pour ses propositions de régulation de l'IA en Suisse. Ces deux lois étaient à l'origine destinées à protéger efficacement les personnes contre les intérêts des Big Tech et l'utilisation abusive des technologies d'IA par les gouvernements. Mais aujourd'hui, les entreprises technologiques et les partisans de la sécurité au sein des gouvernements pourraient finalement l'emporter.

Photo : Conseil de l'Europe
shawnanggg | Unsplash

27 Novembre 2023

Systèmes de prise de décision automatisée dans le secteur public – quelques recommendations

Les administrations publiques utilisent de plus en plus de systèmes algorithmiques pour soutenir ou prendre des décisions. Les autorités ont une responsabilité particulière vis-à-vis des personnes concernées par ces décisions. C'est pourquoi leur utilisation devrait être soumise à des obligations de transparence strictes, par exemple par le biais de registres publics et d’analyses d'impact obligatoires.

Lire la suite
Foto von Hansjörg Keller auf Unsplash

18 Novembre 2023

Papier de position

Algorithmes au travail : impliquer les employé·e·s

Les employeurs utilisent de plus en plus de systèmes algorithmiques sur le lieu de travail. Les membres du personnel ne peuvent toutefois que rarement participer aux décisions sur où et comment ces systèmes sont utilisés. Le cadre légal est actuellement insuffisant pour garantir la participation du personnel en matière de numérisation sur le lieu de travail. Nous montrons sur la base d’un nouvel avis de droit quelles mesures politiques sont nécessaires pour renforcer les droits du personnel.

Lire la suite
Photo: Ricardo Resende | Unsplash

19 Septembre 2023

Papier de position

Discrimination par des algorithmes : comment assurer la protection ?

Lorsque des algorithmes font des pronostics, donnent des recommandations ou prennent des décisions, il y a toujours un risque qu’ils discriminent des personnes. Mais comment les algorithmes discriminent-ils exactement ? Et que devrait faire la politique pour y remédier ? Nous montrons la nécessité d’agir et proposons des solutions pour renforcer la protection contre la discrimination algorithmique.

Lire la suite
feinheit.ch/

26 Mai 2023

Wanted : des règles du jeu pour l’IA dans la campagne électorale

Des systèmes d’«intelligence artificielle» disponibles en ligne permettent aujourd'hui de générer en quelques secondes de nouveaux contenus, sous la forme d’images ou de textes. Ceux-ci peuvent également être utilisés de manière stratégique à des fins politiques. En collaboration avec l'agence Feinheit, AlgorithmWatch CH appelle les partis suisses à identifier clairement ces contenus lors de la campagne électorale à venir - et à ne pas les utiliser de manière négative dans la campagne.

Lire la suite
Photo de Michał Jakubowski sur Unsplash

15 Mai 2023

Fedpol veut déployer la reconnaissance faciale – par la petite porte

Début avril, le Conseil fédéral a accepté que l'Office fédéral de la police (Fedpol) renouvelle son système d'identification automatisée. Mais le nouveau système offre également de nouvelles possibilités d'analyse d'images, qui soulèvent des questions relatives aux droits fondamentaux.

Lire la suite

25 Avril 2023

Interdire maintenant la reconnaissance biométrique

La reconnaissance biométrique dans l'espace public menace nos droits fondamentaux et les principes démocratiques fondamentaux. Dans ce contexte, nous nous engageons pour une interdiction. Dans notre prise de position, nous expliquons les défis que posent les systèmes de reconnaissance biométrique dans l'espace public, ce que cela signifie pour nos droits fondamentaux et pour quelles raisons une interdiction est indiquée. Sur cette base, nous formulons des exigences et des recommandations d'action à l'attention des politiques et des autorités.

Lire la suite

12 Avril 2023

Communiqué de presse

Le Conseil fédéral donne (enfin) le coup d’envoi de la régulation de Facebook, Twitter & Co.

Le Conseil fédéral a tenu mercredi dernier une discussion sur la régulation des plateformes de communication en ligne. AlgorithmWatch CH salue ce premier pas et fait, en collaboration avec des organisations de la société civile, des propositions pour une réglementation équilibrée et pertinente.

Lire la suite
Photo de Kajetan Sumila sur Unsplash

13 Mars 2023

Communiqué de presse

Surveillance des gares CFF : L’opposition de la société civile porte ses fruits

Les CFF ont annoncé aujourd'hui qu'ils renonçaient à classer les voyageuses et voyageurs dans les gares en fonction de leurs données biométriques et à utiliser ces données à des fins commerciales. Nous saluons l'annonce des CFF, mais nous maintiendrons la pression et continuerons à surveiller de près les CFF afin qu'ils n'utilisent pas à l'avenir des méthodes de surveillance qui ne sont pas compatibles avec les droits fondamentaux.

Lire la suite
Photo de Michał Jakubowski sur Unsplash

7 Mars 2023

France : le projet de loi relatif aux jeux Olympiques et Paralympiques de 2024 menace les droits humains

Le projet de loi relatif aux jeux Olympiques et Paralympiques de 2024 actuellement en discussion en France légitimerait l'utilisation de vidéosurveillance algorithmique intrusive sous prétexte de «sécuriser les grands événements». Cette nouvelle loi française créerait une base légale pour scanner les espaces publics afin de détecter des événements suspects spécifiques.

Lire la suite
Page 1 de 2