Estelle Pannatier (elle)

Chargée de politique et de plaidoyer

Estelle Pannatier

Estelle est chargée de politique et de plaidoyer chez AlgorithmWatch CH. Elle a obtenu un master en anthropologie politique et en sciences de la communication et des médias. Estelle a participé ces dernières années à l’élaboration de politiques publiques dans le contexte de la numérisation de l’éducation en Suisse. Avant cela, elle a également travaillé pour la plateforme d’aide au vote en ligne smartvote, pour le Département des affaires étrangères DFAE ainsi que pour la Radio Télévision Suisse.

Articles for AlgoritmWatch

Anton Grabolle / Better Images of AI / AI Architecture / CC-BY 4.0

21 Février 2024

En bref

Comment les algorithmes discriminent, et ce que nous devrions faire pour y remédier

Dans le secteur public comme dans le secteur privé, le recours à des systèmes basés sur des algorithmes ou sur l’intelligence artificielle (IA) est de plus en plus fréquent, notamment pour établir des pronostics, formuler des recommandations ou prendre des décisions. Toutefois, leur utilisation peut entraîner des discriminations. En l’état actuel, le droit suisse en matière d’interdiction de la discrimination est insuffisant et doit être renforcé afin de protéger contre la discrimination algorithmique. Cette problématique se fraie aujourd’hui un chemin sur le plan politique.

Lire la suite
Photo de Enrique Alarcon sur Unsplash

12 Mai 2023

La reconnaissance biométrique dans les lieux publics – une menace pour les droits humains

Dans les aéroports, les stades de foot ou dans le cadre de poursuite pénale, la reconnaissance faciale et d’autres systèmes de reconnaissance biométrique sont de plus en plus employés en Suisse. Lorsqu’ils sont utilisés à des fins d’identification dans les lieux accessibles au public, ces systèmes sont incompatibles avec les droits fondamentaux et les droits humains, notamment le droit à la sphère privée, la liberté d’expression et de rassemblement, et l’interdiction de discriminer.

Lire la suite

31 Mars 2023

Succès : Lausanne interdit la reconnaissance faciale dans l’espace public !

Le Conseil communal de Lausanne a adopté le 28 mars 2023 à l’unanimité des interventions parlementaires visant à interdire la vidéosurveillance avec reconnaissance biométrique. Lausanne devrait ainsi devenir la première ville de Suisse romande à interdire la reconnaissance faciale & co. dans l’espace public.

Lire la suite