AlgorithmWatch Suisse regrette le Oui à la MPT

AlgorithmWatch Suisse regrette le Oui à la MPT ("Loi fédérale sur les mesures policières de lutte contre le terrorisme") du 13 juin 2021.

L'utilisation de systèmes basés sur des algorithmes dans le travail de la police va augmenter - et avec cela leur influence dans la détermination des "terroristes potentiels". Cependant, ces systèmes sont opaques, rarement testés scientifiquement, potentiellement discriminatoires et incertains sur le plan du pronostic. Si leurs pronostics souvent discutables fournissent les indices sur la base desquels des mesures problématiques en termes de droits fondamentaux et d'État de droit sont imposées - et c'est ce que prévoit la MTP - l'arbitraire est exacerbé. La contradiction avec la base démocratique de procédures basées sur l'état de droit devient ainsi encore plus grande. 

AlgorithmWatch Suisse continue de plaider pour une utilisation transparente et responsable des systèmes automatisés, qui soit réellement bénéfique et ne nuise pas aux individus et à la société - dans le domaine policier et ailleurs. 

Notre position au sujet de la MPT : https://algorithmwatch.ch/fr/non-mpt/

Commentaire de la coalition des ONG : https://www.amnesty.ch/fr/pays/europe-asie-centrale/suisse/mesures-policieres-de-lutte-contre-le-terrorisme-mpt/docs/2021/le-oui-a-la-mpt-signifie-que-la-police-pourra-dorenavant-poursuivre-n-importe-qui